La Bete du Gévaudan

 

Durant 3 ans, de 1764 à 1767, une créature décrite comme ressemblant a un  loup, mais beaucoup plus grosse, avec une machoire destructrice,

 des pattes puissantes et une queue touffue; fera entre 88 et 124 victimes (aucun chiffre claire).

La bete s'aventure sur des prairie occupées par les troupeaux, à la campagne comme en bordure des bourgs.

Elles s'attaque quasi essentiellement aux femmes et aux enfants et parfois meme plusieurs fois en une seul et meme journée.

Des dizaines de battues furent organisées pour traquer la bete, mais a chaque fois soldées par un échec.

Jean de Chastel en 1767 tue un loup reconnu responsable des horreurs depuis 3 ans.

La bete ne frappera plus jamais!

Cependant l'animal tué ne semble pas correspondre aux témoignage des rares survivants, et donc des question subsistent;

 y avait-il un lien entre Chastel et l'animal? L'animal était-il dressé?

Ces question reste sans réponse!

6 votes. Moyenne 4.17 sur 5.